jalap


jalap

jalap [ ʒalap ] n. m.
• 1654; esp. Jalapa, nom d'une ville mexicaine
Plante d'Amérique (convolvulacées) dont le tubercule renferme une gomme résineuse utilisée comme purgatif; cette résine.

jalap nom masculin (espagnol jalapa, de Jalapa, nom propre) Plante (convolvulacée) du Mexique, contenant une résine purgative. (Elle est employée en poudre ou sous forme de teinture appelée « eau-de-vie allemande ».)

⇒JALAP, subst. masc.
A. — Plante proche du liseron, très répandue en Amérique du Nord, dont la racine tubéreuse est utilisée comme purgatif :
Au milieu des lianes de jalap pleines de corolles parlantes
Les grands échassiers gris et roses se régalent de lézards croustillants et s'envolent avec un grand bruit d'ailes à notre approche.
CENDRARS, Du monde entier au cœur du monde, Vomito negro, 1957, p. 144.
BOT. Plante dicotylédone, famille des Convulvacées. Peut-être trouvera-t-on une disposition différente dans les spires des trachées des plantes nocturnes, c'est-à-dire qui n'ouvrent leurs fleurs que la nuit, comme le jalap, une espèce de convolvulus, l'arbre triste des Moluques (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 144).
Faux-jalap. Synon. de belle de nuit.
B. — P. méton. Extrait de la racine de la plante aux propriétés laxatives. Teinture de jalap. Ensuite on purgera un peu efficacement les malades avec des purgatifs atténuans, tels que la rhubarbe, le jalap (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p. 13). Certaines substances, comme le jalap et l'aloès, n'agissent que lorsqu'elles pénètrent par le tube digestif (ROGER ds Nouv. Traité Méd. fasc. 6, 1925, p. 50).
REM. Jalapine, subst. fém. ,,Glucoside résineux, extrait des racines de scamonée et de jalap`` (Lar. 20e).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1640 Xalapa (J. DE LAET, L'Hist. du Nouveau Monde, ou Description des Indes occidentales [trad. du néerl.], p. 181); 2. 1654 jalap (P. BOYER, Véritable relation de tout ce qui s'est fait et passé au voyage que M. de Bretigny fit à l'Amérique Occidentale, p. 331 ds ARV., p. 196). Empr. à l'esp. (raiz de) Xalapa (dep. 1615, XIMÉNEZ ds FRIED.), du nom de Xalapa (aujourd'hui Jalapa), ville du Mexique, près de laquelle cette plante aurait été découverte. Bbg. BOULAN 1934, p. 76.

jalap [ʒalap] n. m.
ÉTYM. 1654; xalapa, 1640; esp. Jalapa (anciennt écrit Xalapa), nom d'une ville mexicaine.
1 Plante dicotylédone d'Amérique (Convolvulacées) dont la racine tubéreuse renferme une résine utilisée en médecine comme purgatif drastique. || Jalap turbith. Ipomée. || Faux jalap, nom donné à une belle-de-nuit. || Teinture de jalap composée, dite aussi eau-de-vie allemande.
tableau Noms de remèdes.
2 Résine extraite de la racine de jalap et contenant deux glucosides, la convolvuline et la jalapine.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • jalap — jalap …   Dictionnaire des rimes

  • Jalap — is a cathartic drug consisting of the tuberous roots of Ipomoea purga , a convolvulaceous plant growing on the eastern declivities of the Sierra Madre Oriental of Mexico at an elevation of 5000 to 8000 ft. above sea level, more especially about… …   Wikipedia

  • Jalap — Jal ap, n. [F., fr. Sp. jalapa; so called from Jalapa, a town in Mexico, whence it was first obtained.] (Med.) The tubers of the Mexican plant {Ipom[oe]a purga} (or {Exogonium purga}) of the family {Convolvulaceae}, a climber much like the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • jalap — [jal′əp] n. [Fr < Sp jalapa, after JALAPA, whence it is imported] 1. the dried root of a Mexican vine (Ipomoea purga) of the morning glory family, formerly used as a purgative 2. a resin obtained from this root 3. the plant bearing this root 4 …   English World dictionary

  • jalap — noun Etymology: French & Spanish; French jalap, from Spanish jalapa, from Jalapa, Mexico Date: 1644 1. a. the dried tuberous root of a Mexican plant (Ipomoea purga syn. Exogonium purga) of the morning glory family; also a powdered purgative drug… …   New Collegiate Dictionary

  • JALAP — s. m. (On prononce le P.) Plante dont la fleur ressemble à celle du liseron, et dont la racine, qu on appelle également Jalap, est un purgatif violent. Racine, résine de jalap. Prendre du jalap. On nomme aussi cette plante Belle de nuit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • JALAP — n. m. Sorte de convolvulus dont la fleur ressemble à celle du liseron et dont la racine, qu’on appelle également Jalap, est un purgatif violent. Racine de jalap. Sirop de jalap …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • jalap — The dried tuberous root of Exogonium purga, E. jalapa, or Ipomoea purga (family Convolvulaceae); used as a cathartic. [Jalapa or Xalapa, a Mexican city from where the drug was exported] * * * jal·ap jal əp, jäl n 1 a) the dried tuberous root of a …   Medical dictionary

  • jalap — (ja lap ) s. m. 1°   Plante qui appartient à la famille des convolvulacées, exogonium purga (Bentham), convolvulus officinalis (Pelletan), ipomaea purga (Choisy). 2°   La racine de cette plante. Le jalap est un bon purgatif. •   Le jalap est un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • jalap — vaistinis sukutis statusas T sritis vardynas apibrėžtis Vijoklinių šeimos vaistinis augalas (Ipomoea purga), paplitęs Šiaurės Amerikoje. atitikmenys: lot. Ipomoea purga angl. jalap vok. Jalape isp. jalapa; mechoacán port. jalapa šaltinis… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.